Quels sont les différents traitements de la gynécomastie

18 octobre 2023

Anomalie ou dérèglement des hormones, la gynécomastie s’explique par le gonflement des tissus mammaires chez les hommes. Encore ignorée par certaines personnes, c’est le moment d’en savoir plus.

Comment peut-on déceler la gynécomastie ?

Très généralement, comme mentionnée plus haut, la gynécomastie s’annonce par un gonflement presque anormal des tissus mammaires chez l’homme. Mais il est bien de ne pas confondre ce gonflement à l’élargissement de la poitrine des suites d’une prise de poids légère ou des effets des exercices sportifs. Pour mieux comprendre ce symptôme de la gynécomastie, cliquez ici.

Cela peut vous intéresser : Que pouvez-vous faire pour perdre la graisse du ventre ?

Lorsqu’au contact des vêtements, vous avez mal à la poitrine, plus précisément au niveau des seins alors que vous êtes un homme, il se peut que ce soit la gynécomastie qui soit en train d’annoncer sa présence. Notez également que cette anomalie peut être de source graisseuse,  ce qui provoque un excès de graisse au niveau des mammaires, ou carrément de source glandulaire ce qui provoque l’excès de la glande mammaire même. Dans l’un ou dans l’autre cas, il y a une solution de traitement.

Quelques causes de l’apparition de la gynécomastie

Il est vrai que la cause principale de l’apparition de la gynécomastie est le dérèglement hormonal qui se manifeste généralement lors de la puberté du garçon. Mais il est à noter que nombreux sont les autres facteurs qui peuvent expliquer la gynécomastie. Au nombre d’eux, il y a :

A découvrir également : La meilleure astuce contre les douleurs féminines

  • Le suivi de certains traitements médicamenteux
  • La pathologie génétique
  • La surcharge pondérale chez l’enfant

Comment traiter la gynécomastie ?

Il existe différents traitements pour lutter contre cette anomalie des seins qu’est la gynécomastie. Même si il y a des hommes qui préfèrent la méthode radicale qu’est la chirurgie, nombreux sont ceux qui préfèrent y aller part à part et ne pas avoir recours à une intervention. Au nombre donc de ces traitements non chirurgicaux, peuvent être énumérés :

  • La cryolipolyse que recommandent certains médecins qui en ont testé l’efficacité
  • Le traitement à l’anti-œstrogène, plus précisément au tamoxifène

Dans le cas où la prise de médicaments ou le suivi d’un potentiel traitement à froid ne vous convient pas, l’individu atteint de gynécomastie peut se mettre au régime alimentaire dans le cas où son anomalie des seins est due à une prise de poids exagérée. Bien évidemment, le choix du traitement va dépendre du niveau d’évolution de la gynécomastie chez chaque individu. Pour rappel, cette anomalie peut survenir aussi bien en enfance qu’à l’âge adulte chez l’homme.

Ces types de traitement non invasifs et non chirurgicaux attirent beaucoup en raison des risques minimes qu’ils offrent. De plus, ces formes de traitements sont beaucoup moins coûteuses qu’une intervention chirurgicale. Pour finir, gardez à l’esprit que le choix du traitement va dépendre des sources de la maladie.